COSA anime le débat de la semaine du cerveau 2019 "Art & Cerveau"

Où et comment notre cerveau décrypte l'art


Évènement organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau,

le 12 mars 2019 à 19h,

à La Maison des Étudiants Aimé Schoenig Montpellier




Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ?


Le traitement visuel est connu pour être très rapide dans les tâches de catégorisation ultra-rapides dans lesquelles le sujet doit décider si une image brièvement flashée appartient ou non à une catégorie cible.

Combien de temps faut-il au système visuel humain pour traiter une image naturelle complexe?


Très vif sur la recherche interdisciplinaire, Simone Thorpe, Directeur de recherche CNRS (DRCE), CerCo Directeur de l'Institut Toulouse esprit et du cerveau, fait un mélange de neurophysiologie, de psychophysique, de la modélisation informatique et travaux théoriques. « Mécanismes de la mémoire chez l'homme et la machine », vise à comprendre comment nous pouvons stocker des souvenirs sensoriels qui peuvent durer toute une vie. Son hypothèse est que nous enregistrons des souvenirs dans les « cellules de grand-mère » qui peuvent rester totalement silencieux pendant des mois ou des années – un sorte de néocortex matière noire.


Les artistes Laetitia Delafontaine et Grégory Niel développent quant à eux un travail d’expérimentation sur l’espace, le lieu et sa représentation dans leur relation avec les nouveaux médias. Ils abordent les spécificités des technologies cinématographiques, numériques, virtuelles et leurs incidences sur la perception et les comportements induits à travers la mise en place de propositions artistiques.

Comment se situer dans un espace, qui non seulement donne lieu à plusieurs cartes possibles en fonction des paramètres que l’on choisit mais qui de surcroît est travaillé par un autre espace, virtuel ou mental celui-ci, qui modifie profondément les modes de mise en relation des lieux les uns avec les autres ? C’est aussi la question de la position du regardeur ou du regardé relativement aux nouveaux médias et aux espaces représentés par ces nouveaux médias.

9 vues0 commentaire