Exposition sur les images scientifiques et artistiques

15 Mai 2018 à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier.


Les structures de recherche du groupe COSA s'associent également par l'intermédiaire d'une exposition de leurs travaux de recherche présentant des visuels à la fois artistiques et scientifiques.

Visuels ICGM :

Préparés initialement dans le cadre de l'Année internationale de la Chimie 2011, les visuels de cette exposition ont été réalisés par des scientifiques de l'Institut Charles Gerhardt Montpellier (ICGM) en collaboration avec des scientifiques de l'Institut Européen des Membranes (IEM) et du Microsystems (LMIS1), ainsi que le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).

Cette exposition a visée grand public aborde la thématique des Images Etonnantes de la Chimie, en montrant de manière esthétique des objets ou des situations étonnantes issus de la recherche en chimie. Elle s'associe à des problématiques sociétales majeures telles que l'Environnement, la Santé ou l'Energie, qui constituent les axes thématiques prioritaires de l'Institut Charles Gerhardt Montpellier.

Les photographies choisies pour illustrer cette exposition ont pour objectif de révéler la chimie moderne par une approche ludique qui stimule l'imagination et la réflexion du spectateur, pour finalement lui fournir une explication objective sur son observation. Depuis sa création, l'exposition sur les images étonnantes de la chimie s'est enrichie et présente à ce jour 22 photographies.

Visuels IES :

L’Institut d'Électronique et des Systèmes (IES) s’est doté d’une photothèque grâce au talent de quelques scientifiques qui ont alimenté également la photothèque du CNRS, et aussi des couvertures de magazines scientifiques. L'objectif étant d’offrir au public les facettes différentes de la science en montrant sous forme d’images réelles les travaux toujours insoupçonnés du chercheur.

Les visuels de l’exposition itinérante que propose l'IES dans le cadre de COSA dévoile les applications qui sont faites de ses recherches à l’utilisation dans la vie courante. Ici, les yeux interrogatifs du spectateur trouvent leur réponse dans les couleurs vives des faisceaux et diodes laser (environnement, agronomie, santé, sécurité…), les cellules solaires multijonction (réduction des coûts de production de l’énergie photovoltaïque), les bancs de mesure sous pointe DC (aide à la conception de circuits faible bruit), les fibres optiques… et même les copeaux argentés produits par l’atelier de mécanique.


14 vues0 commentaire